A quoi servent les pedigrees ?

26 décembre 2023

pedigree genetique

Depuis que la chatterie existe, je reçois régulièrement des appels d'interlocuteurs plus ou moins avancés dans leur processus d'adoption. Certains en sont aux balbutiements de leur recherche et ne connaissent que de nom la race que j'élève, et d'autres ont déjà lu tout ce qu'Internet pouvait receler au sujet des sibériens.

Ce qui est intéressant, c'est que quelque soit le stade de leur quête, j'ai entendu plusieurs fois cette réflexion : « Ah mais moi je n'ai pas besoin que mon chat ait un pedigree, c'est un chat de compagnie que je recherche ».

La première fois, cela m'a étonnée. Pourquoi donc se tourner vers un chat de race et le souhaiter sans pedigree ? Sur les réseaux sociaux, cette question revient en boucle : Élever des chatons LOOF ou non ?

En poussant plus loin mes lectures, j'ai fini par comprendre que ces derniers souhaitaient un chat à moindre coût. C'est d'ailleurs l'un des arguments principaux des éleveurs qui proposent des chatons non-LOOF : l'argent, le coût de la déclaration, et pour certains le plaisir de pouvoir offrir un chaton de race sans pedigree à ceux dont le budget est plus limité.

Il nous serait impossible ici de lister toutes les raisons qui poussent un éleveur de chats de race à produire des chatons non LOOF. C'est pourquoi j'ai décidé de vous écrire pourquoi personnellement je n'envisage nullement de faire naître des chatons sans pedigree.

Tout d'abord un peu d'Histoire

Le mot « pedigree » a une origine très intéressante car il vient en réalité du mot « pied de grue ». En effet, au Moyen Âge, les généalogistes dessinaient des arbres généalogiques qui ressemblaient dans leur structure à un pied de grue. Longtemps en France, ce type de documents s'appela donc « pied de grue » et traduit par « pedigree » en anglais. Progressivement, le terme anglais « pedigree » a supplanté le mot français pour être finalement officiellement ajouté à la langue française en 1828.

Qu'est ce qu'un pedigree ?

Un pedigree est un document généalogique sous forme de représentation graphique qui répertorie les ancêtres d'un individu, d'un animal ou d'une plante sur plusieurs générations. Il est utilisé pour suivre et enregistrer les antécédents familiaux, en mettant en évidence les relations entre les ascendants et les descendants. Les pedigrees sont souvent utilisés dans le contexte de l'élevage sélectif, que ce soit pour des animaux de race, des plantes ou même dans le suivi de l'arbre généalogique humain.

Et chez l'Homme ?


Chez l'Homme, le pedigree ou arbre généalogique est souvent utilisé dans le domaine de la génétique médicale pour suivre les antécédents familiaux de maladies héréditaires. Il représente visuellement les relations familiales et peut aider les professionnels de la santé à évaluer les risques génétiques associés à certaines affections.

Et dans l'élevage ?


Dans le domaine de l'élevage d'animaux, un pedigree enregistre les informations telles que les noms des ascendants, les dates de naissance et de mort, les numéros d'identification, les titres ou récompenses remportées, les maladies héréditaires, etc. Ces informations sont cruciales pour les éleveurs qui cherchent à maintenir ou améliorer certaines caractéristiques génétiques dans une lignée.

Pourquoi c'est important pour l'éleveur?

Il y a de nombreuses raisons qui justifient l'utilisation du pedigree pour les éleveurs :

  • En identifiant les antécédents familiaux, les éleveurs peuvent prendre des mesures pour éviter la reproduction entre individus porteurs de maladies génétiques afin de réduire le risque de transmission de ces maladies à la descendance. Chez le sibérien, cela concerne pour le moment les cas de PkDef décelables par un test génétique. Avec l'avancée de la médecine vétérinaire, bientôt nous serons en mesure d'isoler les gènes responsables de la PKD et de l'HCM (comme cela est déjà le cas dans certaines races).
  • Un pedigree permet de suivre les caractéristiques génétiques d'une lignée au fil des générations. Cela est particulièrement important dans l'élevage sélectif de chats pour préserver des traits spécifiques (couleur de robe, ossature, type…).
  • Les pedigrees par leur analyse permettent aux éleveurs d'envisager les meilleurs mariages à prévoir et de prendre des décisions éclairées concernant la sélection pour améliorer la performance et la qualité de la lignée.
  • Les pedigrees sont souvent utilisés pour confirmer la pureté de la race. Cela est en partie vrai, mais l'identification ADN et la filiation permettent encore plus de fiabilité et d'exactitude à ce sujet. Il n'y a qu'à voir les fréquentes erreurs de parenté retrouvées dans les pedigrees ! Ce test de filiation, s'il est réalisé sur des parents déjà identifiés génétiquement, se fait à moindre coût (10 € et parfois même gratuitement !). C'est pourquoi il est dommage de s'en priver.
  • L'étude des pedigrees permet d'étudier la prévalence de certaines maladies dans une lignée ou même dans la race.
  • Observation certes mercantile, mais un pedigree peut augmenter la valeur d'un individu, en particulier dans le domaine de l'élevage d'animaux de race. Les animaux avec un pedigree bien documenté peuvent être plus prisés sur le marché.
  • Pour un éleveur mu par le désir de « bien faire » ou de passer à la postérité, il est très important que chaque chaton qu'il fait naître porte son affixe, en quelque sorte son « nom de famille ». La réputation d'un élevage, bien que longue à naître, passe par son nom, le travail de sélection et le palmarès de ses individus.

Pourquoi cela devrait être important pour moi dans la recherche du chaton idéal ?

Les raisons qui font que vous, adoptants, devriez demander un pedigree ne sont pas en tout point les mêmes que les motivations de l'éleveur mais elles se recoupent :

  • La santé de votre futur chaton : même si tout n'est pas prévisible, la prévention liée aux tests de dépistage de santé est appréciable, surtout si l'éleveur peut en fournir l'archive sur plusieurs générations.
  • L'assurance d'une ascendance de race. Tous les chatons ne seront certainement pas des modèles du standard de la race ! Mais plus leur lignée est pure et respectueuse du phénotype attendu, plus votre chaton est susceptible de présenter de belles qualités en grandissant.
  • Pour le sibérien, il est important de noter que les qualités hypoallergéniques disparaissent ou diminuent très fortement si tôt qu'un chat d'une autre race apparaît dans le pedigree. Or si vous vous tournez vers cette race pour cette raison, vous pourriez être fortement déçu.
  • La différence de prix est illusoire : en effet, l'inscription d'un chat au LOOF ainsi que les démarches le permettant, sont beaucoup moins coûteuses que la différence de prix que vous pouvez parfois observer entre un chaton LOOF et un non-LOOF. Comment expliquer la différence en ce cas ? Sur quel poste de dépense l'éleveur fait-il cette économie ?

Conclusion

Loin de moi l'idée de juger les éleveurs qui pratiquent le non-LOOF, car certains le font uniquement car ils élèvent une race non reconnue, ou une couleur interdite dans le standard.
Mais pour ma part et à mon humble échelle, il est impensable de confier un chaton à des adoptants sans qu'il porte mon affixe. Cela restera à vie un souvenir de là où il est né, des parents qui l'ont conçu, des humains qui l'ont aimé et accompagné dans sa croissance et son émancipation. C'est une fierté et une marque d'amour et de passion que nous inscrivons sur son pedigree : « tu es de notre famille et nous ne t'oublierons pas ».
Voilà aujourd'hui ce que le pedigree signifie pour nous à la Chatterie de la Grande Étoile.


En savoir plus :

Le Pedigree - LOOF

Base généalogique Pawpeds

Exemple de pedigree de la Grande Étoile

Lire d'autres articles